12/01/2008

Une fillette sourde et aveugle à cause de la Depakine

 
         
   
Les parents d'une fillette de 5 ans sourde et aveugle poursuivent en justice leurs médecins ainsi qu'une firme pharmaceutique. Epileptique depuis son adolescence, l'épouse a continué à prendre de la Depakine lors de sa grossesse.

Un couple de Namurois a décidé vendredi de poursuivre devant le tribunal civil de Dinant leurs médecins ainsi qu'une société pharmaceutique. Selon eux, ils seraient responsables du lourd handicap de leur petite fille de 5 ans, sourde et aveugle de puis la naissance. 

En 1997, Mme Denayer, épileptique depuis l'âge de 16 ans, avait signalé à son médecin traitant son désir de grossesse afin qu'il adapte son traitement médicamenteux. Malgré une visite chez un neurologue, aucune adaptation n'a été préconisée et Mme Denayer a continué à prendre de la Depakine. La notice du médicament ne mentionnait à l'époque pas de contre-indications en cas de grossesse. A sa naissance, leur petite fille présentait de gros problèmes de santé.

Elle est aujourd'hui aveugle, sourde et a un poumon écrasé à cause d'une scoliose. Elle souffre aussi d'un souffle au coeur, d'un retard psychomoteur et ses mains sont repliées sur les avant-bras. Selon ses parents, cette situation aurait pu être évitée si le médecin généraliste, le neurologue et le gynécologue avaient pris en compte les risques du médicament.

Aux yeux du couple, qui a avisé les autorités politiques de l'absence de contre-indications sur la notice de la Depakine, l'Etat belge et la firme pharmaceutique qui produit le médicament sont aussi sont aussi responsables.

Vendredi matin, assisté de leur conseil Me Tasseroul, le couple a donc dénoncé les faits devant la justice dinantaise. L'affaire a ensuite été mise en délibéré jusqu'au 8 février prochain.

Belga

08:45 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,étant le papa de la petite fille sourde et aveugle de se reportage,j'aurai voulu avoir l'avis de Monsieu Rudy Demotte(PS) sur ce sujet car n'oublions pas que celui -ci était ministre de la santé lors de la naissance de notre petite Charlotte et que le centre de pharmaco-vigilance faisait partie de ses attributions,alors parlez en à vos adhérents aussi .??????

Écrit par : Deneyer D. | 13/01/2008

Cher Monsieur Deneyer,

Vous pouvez m'envoyer un e-mail. Je remercie de votre collaboration.

Écrit par : Olivier Deville | 17/01/2008

Bonsoir,

Je ne comprend toujours pas comment le ministère de la santé ne prend pas en considération ce problème de scandale sanitaire. Au jour d aujourd'hui des milliers de familles sont confrontés au handicap de leurs enfants a cause d un médicament prit pendant la grossesse de la maman. Nous sommes en 2013 et rien n' a changé la Depakine est toujours prescrite aux femmes enceintes et pourtant c est un médicament décrit comme terriblement tératogène. A quand une bonne discussion sur le sujet et des prises de décisions quand aux responsabilités des intervenants. Les labos, la pharmacovigilance ....bien a vous bonne soirée. Une famille victime avec deux enfants handicapés !!!

Écrit par : Raemdonck | 18/05/2013

Les commentaires sont fermés.