01/06/2008

C'est vraiment incroyable !

Un notaire privé de liberté pour avoir tiré sur un couple de sourds-muets et ses enfants

 

 

Un ancien notaire a ouvert le feu  sur un couple de sourds-muets qu'il avait pris pour des cambrioleurs. L'auteur des coups de feu a été privé de liberté et  les victimes  sont en état de choc mais heureusement pas bléssées.
L'incident s'est produit samedi après-midi à Fexhe-le-haut-clocher, en province de Liège.  Le couple devait conduire ses trois enfants à une fête d'anniversaire mais s'est perdu en chemin. Il s'est arrêté le long de la chaussée et s'est dirigé vers un homme qui se trouvait à l'entrée d'une propriété.  L'ancien notaire  déjà  victime de plusieurs cambriolages, a cru avoir affaire à des malfaiteurs. Il a frappé le mari d'un coup de crosse avec un revolver GP 9mm.

La famille s'enfuit mais l'homme tire sur leur voiture !

Pris de panique, les deux sourds-muets sont retournés en courant vers leur voiture et ont démarré, un mouvement de retraite qui n'a visiblement pas suffi au notaire. L'homme a tiré à cinq reprises en direction de la voiture, les balles allant se loger dans la carrosserie et l'une d'elle crevant même un pneu. Le couple a néanmoins réussi à prendre la fuite et à prévenir la police.


 

Sourd n'est pas muet !

 

 

Communiqué à l'attention de la presse...
et à l'attention de tous !


Mesdames, Messieurs,

Nous avons constaté à de nombreuses reprises que le terme "sourds et muets" était souvent utilisé en parlant des personnes sourdes ou malentendantes dans la presse. Nous considérons ce terme comme incorrect. De plus, cet emploi inexact reflète une méconnaissance du monde de la surdité.

En effet, "être sourd", ne signifie pas être muet, car les personnes sourdes et malentendantes sont capables de parler, d'émettre des sons avec leur voix, d'exprimer oralement des mots et des idées. Et ce, même si certains maîtrisent parfois maladroitement le langage parlé, faute d'entendre.

De nombreux articles relatifs à Un notaire agresse un couple de sourds-muets à Fexhe-le-haut-clocher.

 A l'avenir, nous vous serions reconnaissants d'utiliser judicieusement le terme "sourd" et non plus "sourd et muet" qui n'est pas conforme à la réalité.

En espérant que vous tiendrez compte de cette observation, nous vous prions de croire, Mesdames, Messieurs, en l'expression de nos sentiments les meilleurs.

 

 La réaction de la FFSB comprise.



13:39 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

oui je suis d'accord, je suis sourde moi même mais pas muette, je sais parler, prononcer la voix. Ca fait des années que ça n'a pas changé "sourd et muet", on ne va pas dire pour les valides "entendant et parlant" c'est ridicule ...

Peut être vous êtes mal informés mais bon ça fait quand même plusieurs fois qu'on répète et pourquoi ça ne change pas? vous avez été enseigné comme ça? appris comme ça?

Écrit par : Sophie | 23/06/2008

Les commentaires sont fermés.