07/06/2008

Enfin du concret au bénéfice...

            Enfin du concret au bénéfice            
des personnes handicapées !


Le Groupe PS se réjouit de la publication de l’arrêté royal qui met enfin un terme à une discrimination de plus de 7 ans communément connue sous l’appellation "prix de l’amour".
 
En 2001, pour ne plus pénaliser la mise en couple d’une personne handicapée, le Gouvernement a affiné le contrôle des ressources du partenaire pour que celles-ci ne grèvent plus autant le montant de l’allocation d’intégration perçue par la personne handicapée.
 
Pour de simples raisons budgétaires, les personnes les plus lourdement handicapées étaient les seules concernées par cette mesure; aussi, celles relevant des catégories 1 et 2 devaient se montrer patientes et attendre l’extension de cette politique.
 
Malheureusement, 7 longues années ont passé et rien n’est venu.
 
Convaincu que cette discrimination, en s’inscrivant dans le temps, devenait de plus en plus problématique, car dès le départ injustifiable, le député Yvan Mayeur déposait cet automne une proposition de loi visant la régularisation de la situation.
 
Aujourd’hui, le député ne peut que se féliciter de la réalisation de sa proposition reprise par la Secrétaire d’État aux Personnes handicapées et soutenue par la Ministre des Affaires sociales.
 
Il constate qu’il aura fallu que les socialistes aient en main cette compétence pour que du concret soit enfin posé. Le MR, bien que revendiquant la paternité de la mesure, ne l’a pas réalisée lorsque Gisèle Mandela occupait le poste de Secrétaire d’État aux personnes handicapées. Et à la chambre, on ne trouve trace d’aucune proposition MR sur le sujet.

23:47 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.